Fermer la publicité

Pays roussillonnais : accompagner le conseil citoyen

Isère le 07 décembre 2015 - Lawrence KROUWEL - Collectivités locales - article lu 172 fois

Pays roussillonnais : accompagner le conseil citoyen
Lawrence Krouwel - Création d'un poste d'adulte relais dans un quartier prioritaire de la commune de Roussillon

Un poste d'adulte relais ayant pour mission d'accompagner ces conseils citoyens se créer dans le cadre de la politique de la ville.

La politique de la ville s’appuie pour partie sur des conseils citoyens. L’Etat qui les a mis en place propose de participer au financement d’un poste d’adulte relais ayant pour mission d’accompagner ces conseils citoyens. « Ce poste devait être porté par le centre social du Roussillonnais mais au vu des difficultés financières et des vacances de postes, il est proposé que ce soit la communauté de communes du Pays roussillonnais (CCPR) qui porte ce poste », précise Marie-Hélène Vincent, 1ère adjointe à Roussillon et vice-présidente de la CCPR en charge des affaires communautaires enfance, jeunesse, social. L’adulte relais a pour mission d’assurer le suivi et la mise en œuvre des actions au plus près des porteurs. Celui-ci sera recruté sur la base d’un contrat d’un an renouvelable deux fois et doit avoir au moins 30 ans, être sans emploi et résider dans un des deux quartiers prioritaires.

L’Etat prend en charge une partie du poste

« Le coût annuel du poste est de plus de 30 000 euros pour un temps complet, l’Etat finance 59 % du poste, ce qui laisse à la charge des collectivités locales près de 12 400 euros. La création de ce poste se fera à la condition  express que la dépense non prise en charge par l’Etat soit partagée en trois parts égales entre la CCPR, les communes de Roussillon et Péage-de-Roussillon », conclut Marie-Hélène Vincent.

Lawrence Krouwel
 

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide