Fermer la publicité

A 47 : 5 mois de travaux au tunnel de Rive-de-Gier

Loire le 30 mai 2015 - Daniel Brignon - Société - article lu 1312 fois

A 47 : 5 mois de travaux au tunnel de Rive-de-Gier
Etandex - Un tunnel sécurisé pour les usagers

Réputé le plus court de France sur autoroute, le tunnel de Rive-de-Gier sur l'A 47 n'en a pas moins besoin d'une réfection globale qui sera entreprise le 1er juin pour se poursuivre pendant 5 mois, soit 90 nuits de travaux et d'interruption de la circulation déviée par la ville de Rive-de-Gier.

Construit entre 1962 et 1963, le tunnel de Rive-de-Gier, de 82 m de long, a subi l’épreuve du temps et surtout des désordres occasionnés par les infiltrations d’eau dont la voûte en béton armé n’avait pas été à l’origine protégée. L’eau qui s’écoule jusqu’à la surface de la voûte occasionne en hiver la formation de stalactites et rend perméable à l’air l’ouvrage en béton armé. Le contact de l’air entraîne la carbonatation du béton et des aciers qui s’oxydent en se couvrant de fleur de rouille qui fait éclater des écailles de béton, des plaques qui se détachent de 50 cm sur 2 ou 3 cm d’épaisseur. La Dir Centre-Est qui a la gestion de l’autoroute assure régulièrement des visites et des purges de ces écailles menaçant de tomber. Elle a pris l’option de supprimer la cause de ces dégradations en bloquant le phénomène de carbonatation par une étanchéité totale de la voûte du tunnel.

Les travaux ont été confiés à la société Etandex, lauréate de l’appel à projet d’innovation routière du ministère de l’Écologie pour son procédé d’étanchéité par coques minces en tunnel. Il s’agita pour l’entreprise, après purge et ragréage des bétons, d’appliquer le Sel, Système d’étanchéité liquide, un revêtement de résine renforcé d’un tissu de fibre de verre, revêtement de faible épaisseur qui n’entraîne pas de réduction du gabarit du tunnel.

Les travaux, nocturnes, poursuivis selon un calendrier de 90 nuits (5 nuits par semaine), nécessiteront la fermeture de l’un des sens de circulation de 20 h 30 à 6 h, du 1er juin à fin août dans le sens Lyon-Saint-Étienne et de début septembre à fin octobre dans l’autre sens. La circulation maintenue dans le sens opposé sera réduite de 2 à 1 voie pendant 36 nuits où le chantier débordera de l’axe central pour traiter la clé de voûte.

La déviation de la circulation s’effectuera dans les deux sens par la traversée de Rive-de-Gier entre les échangeurs de la Madeleine et du Sardon.

La fréquentation moyenne, évaluée en juin 2014 à 3 051 véhicules chaque nuit dans le sens Lyon-Saint-Étienne et 2 624 dans l’autre sens, devrait être allégée d’une partie du transit par des conseils de déviation de l’A 47 mis en place sur le réseau autoroutier.

Daniel Brignon



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide