Fermer la publicité

FSCF Isère : Handis…cap sur la Corse !

Isère le 23 novembre 2015 - Patricia TRICOCHE - Sports - article lu 305 fois

FSCF Isère : Handis…cap sur la Corse !
Eric Giordano - Balade au Mont Cinto point culminant de la Corse

Pour permettre à l'association « Différents mais pas indifférents » de réaliser son rêve de voyage en Corse le Rotary Bourgoin L'Isle-d'Abeau, présidé par Renan Lesausse organise un loto le dimanche 29 novembre à 14h à l'ancienne salle des fêtes de Frontonas. Un rendez-vous très attendu pour mettre le cap… sur la Corse.

L’association de side caristes créée en 2009 apporte son soutien à des enfants touchés par tous types de handicaps qu’ils soient moteur ou mental. Comme l’explique Eric Giordano, l’un des membres du bureau, « notre idée était de faire profiter à des enfants et des jeunes jusqu’à 20 ans de sorties à bord de nos side cars pour partir à la découverte de lieux culturels ou accéder à des activités ludiques. Chacun a semble-t-il trouvé son compte dans cette initiative qui remporte un joli succès. Ils sont ainsi une quarantaine de side caristes à la disposition d’une vingtaine de jeunes, devenus fidèles des sorties organisées comme les chiens de traineaux, les randonnées ou les visites de musées. Une façon aussi d’apporter un peu d’évasion dans un quotidien souvent rythmé par les activités en centre spécialisé pour ces jeunes tout comme une pause pour les familles. Très vite il a été question d’organiser un vrai voyage sous forme de circuit.

Une organisation certes compliquée puisque liée aux exigences du handicap et aux accessibilités des lieux, mais au-delà des écueils très vite c’est la Corse qui a fait figure de favorite. Véritable aventure humaine qui n’a nullement été un voyage triste et laborieux avec des enfants « différents » c’est ce qu’ont dit les motards et bénévoles qui ont accompagné ces jeunes dans un périple fort en émotions. Des motards qui ont ainsi partagé leur passion dans des paysages magnifiques et les « moutards » qui ont partagé leur joie de vivre. Chacun a surpassé les épreuves d’un quotidien parfois difficile. Mais comme l’exprimera aussi l’ostéopathe qui accompagnait le groupe « je suis parti en Corse soigner des patients j’en suis revenu avec une flambée d’amis et de projets » de voyages bien sur… Bien d’autres témoignages prouvent combien ce séjour a été bénéfique aussi bien pour des jeunes pleins d’espoir que pour leurs parents qui ont vu leur enfant autrement. Quant aux membres de l’association ils sont déjà sur la starking blocks pour un nouveau séjour au printemps 2016  car ils ont envie d’offrir à leurs petits protégés autant que ce qu’ils leur donnent.

Patricia Perry Tricoche



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide