Fermer la publicité

Commémoration du drame des Guyots

Isère le 03 septembre 2015 - Lawrence Krouwel - Isère rhodanienne - article lu 285 fois

Commémoration du drame des Guyots
La population, les anciens combattants, le corps des sapeurs-pompiers et les élus ont rendu hommage aux 19 fusillés

Dimanche 30 août à Chanas, les représentants d'associations d'anciens combattants, les familles de disparus, la population, les corps de sapeurs-pompiers et les élus du territoire ont rendu hommage aux victimes du drame des Guyots.

« Aujourd'hui, nous nous inclinons avec un infini respect et une profonde émotion devant ce monument où les noms de 19 innocentes victimes civiles sont à jamais gravés dans le granit. Tous victimes d’une armée nazie en déroute », explique avec émotion le maire de Chanas, Jean-Louis Guerry.

Tous sont réunis en ce jour de commémoration pour honorer la mémoire des victimes  des communes d’Agnin et de Chanas, arrachées à leur famille, à leurs amis. « Nous rendons également hommage à tous ces morts à qui nous devons notre liberté. Cette liberté dont nous ne réalisons plus le prix tellement elle nous semble naturelle », poursuit l’édile. Qualifiant cet événement historique d’effrayant et de barbare, le premier magistrat parle d’un passé qui a marqué à jamais la commune de Chanas et celle d’Agnin. Et d’inviter les jeunes générations à réfléchir et les mettre en garde contre toute atteinte à la démocratie.

Un devoir de mémoire

« Nous avons le devoir de défendre cette démocratie qui doit se dresser tel un rempart face aux chantres du totalitarisme. C’est à nous, élus, parents, enseignants, responsables d’associations, d’apprendre aux plus jeunes que le fanatisme d’où qu’il vienne est toujours dangereux », affirme Jean Guerry.  « L’évocation de ce drame doit nous convaincre de la nécessité d’être vigilant dans la défense de nos principes de liberté, d’égalité et de fraternité », conclut l’édile.

Laurence Krouwel



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide