Fermer la publicité

2015, une année chargée pour le CFA du BTP

Loire le 03 février 2015 - Emilie MASSARD - Immobilier et BTP - article lu 444 fois

2015, une année chargée pour le CFA du BTP
Emilie Massard - Malgré un contexte difficile, le CFA affiche de nombreuses preuves de son dynamisme

L'année qui vient s'annonce importante pour le CFA du BTP de la Loire. Malgré un contexte difficile pour le secteur, l'établissement ne manque pas de projets, parmi lesquels les travaux de rénovation et d'agrandissement des sites de Saint-Etienne et de Roanne qui commenceront cette année.

2015 s’annonce chargée pour le CFA du BTP Michel Cluzel. Cette année sera en effet celle de son 50e anniversaire, que l’établissement devrait fêter comme il se doit. Et puisqu’il prend de l’âge, l’établissement aura droit à un véritable lifting de ses locaux qui devrait démarrer à la fin de l’année. Ce sont en effet plus de 9 M€ de travaux qui devraient intervenir pour rénover, mais aussi agrandir, les sites de Saint-Etienne et de Roanne du CFA. « La dernière rénovation datait d’une vingtaine d’années », précise Thierry Parat, directeur du CFA. « Il était important de faire ces travaux de rénovation, c’est un signe fort, mais aussi une bonne nouvelle pour les entreprises stéphanoises, que nous avons souhaité privilégier pour ces travaux, de même que la maîtrise d’œuvre ».

Un bâtiment de 1 300 m² viendra relier les plateformes haute et basse du site, permettant par la même occasion de regrouper les filières TP et maçonnerie. La maîtrise d’œuvre sera assurée par le cabinet stéphanois XXL Atelier, assisté par le cabinet lyonnais Xanadu. Cette première phase, estimée à 3,2 M€, devrait sortir de terre à la fin de cette année, pour une livraison fin 2016. La 2e phase concernant le site de Saint-Etienne, dont le financement de 4,8 M€ est en attente de validation par la Région, devrait voir la rénovation complète des ateliers et de l’accueil. « La réhabilitation du site devrait s’inscrire dans un projet plus global au niveau du quartier, puisque nous participons également à la réflexion sur la requalification du quartier avec la municipalité », ajoute Thierry Parat.

Quant au site de Roanne, il bénéficiera d’un financement de 1,3 M€ qui permettra au CFA de devenir propriétaire des murs et de lancer une opération de rénovation. Au total, ce sont donc plus de 9 M€ qui vont être investis dans ces travaux, financés pour moitié par la région Rhône-Alpes et pour moitié par le CCCA-BTP, organisme de tutelle des CFA du BTP.

Ces travaux interviendront comme un signe fort pour l’établissement qui résiste plutôt mieux que la moyenne nationale à la baisse des effectifs, avec ses 1 070 apprentis qui le classent 2e CFA du BTP de France. « Les effectifs sont en baisse comme partout en France, mais nous sommes confiants, rassure Thierry Parat. Nous avons un bel outil, de très bonnes relations avec les entreprises du territoire, il faut que le marché reprenne, et que nous continuions à montrer aux entreprises que l’apprentissage ne coûte pas si cher ».

 

Emilie Massard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide