BANNIERE ZOOM42

Isère

Jeudi 6 décembre 2012 à 13h20

Salon Pollutec : l’ère des éco-industries et de la chimie verte

Jérôme Safar, 1er vice-président de Grenoble-Alpes Métropole, Frédéric Fructus, directeur du GIE Osiris, Patrick Pouchot, responsable communication Vencorex, Joëlle Seux, directeur de l’AEPI

  • Jérôme Safar, 1er vice-président de Grenoble-Alpes Métropole, Frédéric Fructus, directeur du GIE Osiris, Patrick Pouchot, responsable communication Vencorex, Joëlle Seux, directeur de l’AEPI Grande illustration actu

Lors de leur participation au salon Pollutec à Eurexpo, l’AEPI et la Métro ont œuvré dans une démarche commune et sollicité, à leurs côtés, deux plateformes chimiques de l’Isère.

Sous la bannière « Invest in Grenoble Isère, Sustainability via eco-industrial strategies », les éco-innovations iséroises font du développement durable un facteur de développement économique. Prendre en compte l’environnement dans ses activités industrielles traditionnelles peut faire la différence. L’agence d’études et de promotion de l’Isère (AEPI) a aidé à s’implanter 400 entreprises (9000 emplois) en 15 ans et en attire de nouvelles. Grenoble Alpes Métropole (la Métro, 28 communes, 400 000 habitants) mène une politique de gestion environnementale, développant un projet post-carbone, soutenant les éco-industries et sensibilisant les citoyens. Toutes deux ont investi l’édition 2012 pour présenter les atouts isérois en matière d’équipements, de technologies et de services. Deux parcs industriels chimiques les ont rejoints, Grenoble Chemical Park (120 ha) et les Roches-Roussillon (150 ha). Ils inventent le développement durable. A Pont-de-Claix, le savoir-faire permet de s’orienter vers les molécules complexes. Les flux entre les 7 entreprises limitent stockage et transport de matières dangereuses. Les sous-produits de l’une font les matières premières de l’autre. Vencorex, acteur principal, met sécurité, santé, environnement, laboratoires, restauration) au service d’autres sociétés. En vallée-du-Rhône, la plateforme est multi-opérateurs. Osiris, groupement d’intérêt économique (GIE), gère le site, de la fourniture d’énergie au traitement des effluents, assure sécurité, sûreté du lieu, surveillance des rejets, maintenance et inspection des équipements…Les 16 entreprises installées se concentrent alors sur leur cœur de métier. De telles organisations intéressent les sociétés étrangères qui investissent et s’installent.

Page réalisée par Claire Thoinet

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Réagissez

Laissez des commentaires via le formulaire ci-dessous

Réagir à cet article