Fermer la publicité

11-Novembre : la jeunesse en mode mémoire

Loire le 14 novembre 2014 - La Rédaction - Forez - article lu 246 fois

A Moingt comme à Montbrison, de nombreuses délégations étaient présentes : anciens combattants, associations patriotiques, enfants des écoles, élus, représentants des services d’Etat, gendarmes, sapeurs-pompiers, musiciens de la Lyre montbrisonnaise, Croix rouge… Au total, devant les monuments aux morts de Moingt et du Jardin d’Allard, plus de 300 personnes présentes. A Moingt, les enfants des classes de CM ont lu les noms des 15 soldats de la localité morts pour la France en 1914.

A Moingt comme à Montbrison, de nombreuses délégations étaient présentes : anciens combattants, associations patriotiques, enfants des écoles, élus, représentants des services d’Etat, gendarmes, sapeurs-pompiers, musiciens de la Lyre montbrisonnaise, Croix rouge… Au total, devant les monuments aux morts de Moingt et du Jardin d’Allard, plus de 300 personnes présentes.
A Moingt, les enfants des classes de CM ont lu les noms des 15 soldats de la localité morts pour la France en 1914. Ils ont interprété un chant : C’est dans des trains armés de fleurs… Deux gerbes ont été déposées par le maire Christophe Bazile et M. Vialaron, ancien combattant.
Au Jardin d’Allard, Thomas Faure, 17 ans, a lu la déclaration de l’Ufac, rappelant  « les terribles souffrances endurées par les combattants et les populations civiles », et invitant la jeunesse actuelle à « œuvrer pour une communauté internationale plus juste, plus solidaire, plus fraternelle et en paix ». Dans le message du ministre Kader Arif, lu par M. Carava, sous-préfet, il a été rappelé que « cette journée du 11 novembre est dédiée à la fraternité entre le s peuples et à la paix. Elle invite à la réflexion que chacun d’entre nous doit conduire sur la nécessité de préserver la paix ».
Quatre gerbes ont été déposées : par le sous-préfet, Rosa Aranda, conseillère générale, Christophe Bazile, Jacques Chapot, président des Anciens combattants. Les élèves du lycée de Beauregard et du collège Mario-Meunier ont lu les noms des 38 Montbrisonnais morts au champ d'honneur en 1914. En remerciant les présents et particulièrement les enfants et jeunes, le maire a invité les participants à se retrouver dans la salle de l’Orangerie pour une audition des chants d’époque interprétés par la chorale l’Air de rien et l’ensemble vocal Renaissance.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide