Fermer la publicité

Terroir : les recettes des résidents de la Villa d'Albon

Loire le 09 janvier 2015 - Béatrice Perrod-Bonnamour - Roannais - article lu 377 fois

Terroir : les recettes des résidents de la Villa d'Albon

Pour le Téléthon, 14 résidents de la résidence senior ont livré des recettes d'autrefois.

De la terrine de porc (avec truffe)  à la mousse au chocolat en passant par le pot au feu, le coq au vin, le steak au poivre, le clafoutis aux cerises... 16 recettes sont devenues livre de cuisine.

« Quand je préparais mon gâteau de foie : œufs, lait pour la béchamel,  biscottes en petits morceaux à faire tremper, gousses d’ail et persil, mon mari  hachait les foies avec un gros hachoir.  Il n’y avait pas de robot électrique... », sourit Andrée Chervier.  Daniel-Lucien Rat enchaîne : « j’ai donné la recette du gratin dauphinois, tout à la crème et au beurre. Ma femme le réussissait très bien et à sa disparition j’ai continué à le faire. Comme Jean-André Gorce, qui est ici avec moi, le réussissait très bien aussi, nous avons mis ensemble nos compétences ! »

Une résidente, qui a vécu 40 ans en Algérie, Yvonne Taureau, confie : « le couscous marocain doit cuire longtemps avec du gite de bœuf, de l’agneau, du poulet, des oignons, navets, poivrons verts, rouges, courgettes et de la bonne semoule… » Sylvie Jarry, d'origine italienne,  parle des gnocchis. « On utilise des pommes de terre que l’on passe au moulin à légumes. Mélangées à l’œuf, la muscade, l’huile et le sel, elles deviendront  une belle pâte coupée en quatre morceaux.On travaille à la fourchette pour donner une forme aux gnocchis qui seront pochés… ».

Pour les desserts,  gâteau à la peau de lait d'Henriette Chazey. « Recette de ma grand-mère. On fait bouillir le lait et on récupère la peau que l’on met dans une tasse. On ajoute  du sucre et on renouvelle  jusqu’à ce que la tasse soit pleine. Jaunes d’œufs, blancs battus en neige, levure, farine. » Quant à Elizabeth Christophe (96 ans) elle réalise le vrai cake anglais qu’elle tient de sa mère qui séjourna en Angleterre.  « Rien à voir avec les cakes blancs de maintenant sans saveur. On fait tremper des raisins de Corinthe dans du rhum la veille avec des fruits confits et on ajoute sucre, farine, pincée de sel,  œufs battus… Cuisson à 180°. »  

On trouve toutes ces Recettes d’Antan pour 5 € à la résidence Korian, rue d'Albon.

B.-P.-B.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide