Fermer la publicité

Quartiers difficiles : Bourgogne entre dans le club

Loire le 17 juillet 2015 - Louis Pralus - Roannais - article lu 228 fois

Quartiers difficiles : Bourgogne entre dans le club

Un contrat ville a été signé par le préfet, le président de Roannais agglomération et les villes de Roanne, Mably, Riorges. Trois quartiers de Roanne sont prioritaires : La Parc, Le Mayollet et un nouveau, Bourgogne.

Le préfet Sudry a défini ce contrat de ville signé avec l'Etat : « C'est l'outil unique des moyens publics pour la cohésion sociale afin de permettre l'égalité des chances dans les quartiers défavorisés du Parc, du Mayollet et de Bourgogne ». Quatre autres restent en veille active : à Riorges le quartier centre, à Mably les quartiers des Tuileries et de Billodière Noyon, à Roanne le quartier Mulsant.

Le but est de réduire les écarts de développement entre les quartiers défavorisés et les autres et d'améliorer les conditions de vie des habitants. Pour cela le contrat de ville se compose de trois piliers : cohésion sociale, cadre de vie et renouvellement urbain, développement économique et emploi et prend en compte la lutte contre les discriminations, la jeunesse et l'égalité entre hommes et femmes. Il est constitué des groupes techniques thématiques pour chacun de ces piliers. Six comités techniques ont fixé leurs objectifs : réussite éducative, santé, prévention de la délinquance pour les trois quartiers prioritaires puis renouvellement urbain pour attirer de nouveaux ménages, prise en compte des besoins en équipements sportifs, attractivité immobilière, accessibilité à l'offre culturelle, réduction des inégalités à la pratique sportive, prévention et de promotion de la santé, accès aux soins dans un contexte de désertification médicale, lutte contre la délinquance, protection des personnes vulnérables et lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants...

La délinquance et la violence sont à surveiller d'où la signature du procureur dans le contrat comme l'aide aux personnes fragiles ou faibles d'où la signature de Clotilde Robin, conseillère départementale et aussi chargée des seniors et de la petite enfance à l'agglomération. Marie-Hélène Riamon, conseillère régionale, a signé également pour l'engagement de la région dans le logement social, l'insertion et la formation.

Le Parc compte 1 240 habitants et un revenu moyen de 658 € par mois, Bourgogne a 1 780 habitants et un revenu moyen de 866 € par mois ; Le Mayollet a 1 379 habitants et un revenu moyen de 766 € par mois.

Louis Pralus



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide