Fermer la publicité

Le SEEDR valide un projet de méthanisation

Loire le 10 juillet 2015 - Aline Vincent - Actualités - article lu 435 fois

Le SEEDR valide un projet de méthanisation
Imerys - L'usine d'Imerys Structure à Mably est l'une des 1ères à utliser la méthanisation comme source d'énergie

Un premier projet avait été lancé il y a plusieurs années par la collectivité. Le dossier est actuellement remis sur les rails par le SEEDR, syndicat d'études et élimination des déchets roannais.

Lors de la réunion du SEEDR du 2 juillet dernier, son président Jean-Yves Boire, a présenté aux élus les éléments d'un projet d'implantation d'une unité territoriale de méthanisation. Objectif : bénéficier d'une nouvelle source d'énergie durable en la revendant à ERDF pour la réinjecter dans le réseau de gaz de ville.

Les élus l'ont adopté à l'unanimité à l'issue de la présentation. « Ce projet a été lancé il y a déjà plusieurs années, témoigne le président. L’association Roanne Territoire1  avait en effet mené une étude avec 10 industriels majeurs du secteur de l’industrie agroalimentaire sur les possibilités de valoriser les déchets industriels. Rendue fin 2012, elle avait permis de valider la faisabilité technique et économique de la mise en place d’un méthaniseur territorial. En 2013, s’est posée la question de l’intégration de gisements plus « captifs », car maîtrisés par les collectivités (boues de station d’épuration et fraction organique des ordures ménagères).

La faisabilité du projet territorial était principalement basée sur les déchets industriels, le déconditionnement issu de la grande distribution, les reliefs de la restauration collective, les gisements provenant de l’agriculture et de l’élevage, les boues de station d’épuration et la partie fermentescible des ordures ménagères.

Pas avant au moins 4 ans

Ces recherches ont permis de valider différents points, des gisements aux différentes solutions techniques pour la production et la valorisation du biogaz et des digestats. Le volet économique et financier, de même que l'appréhension les synergies entre Roannais Agglomération et le SEEDR pour le portage d’un tel projet ont aussi été considérés.

Le site envisagé se situerait dans la zone d’activités de Matel, le long du canal, en face de la station d’épuration. Cette localisation permettrait l’acheminement des boues et le retour des digestats liquides depuis la Step par canalisations. « Les études  vont se poursuivre aux plans quantitatif et qualitatif. On peut compter encore au moins 4 ans avant une mise en service, prévient J.-Y. Boire. Des demandes de subventions  pour cette opération seront instruites auprès de différents organismes (Région, Département, Ademe, Europe). En attendant, les dépenses engagées seront réglées sur les crédits ouverts au budget du syndicat.

Aline Vincent


(1) ADEL42, la CCI Roanne Loire Nord, le Pays Roannais et Roannais Agglomération,



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide