Fermer la publicité

« Le Roannais en dates et en cartes... »

Loire le 13 mars 2015 - Louis PRALUS - Actualités - article lu 182 fois

« Le Roannais en dates et en cartes... »

Daniel Brignon, Béatrice Bonnamour, journalistes à L'Essor Affiches ainsi que Laurent Odouard publient un livre original sur le Roannais. Il brosse 50 évènements du Roannais, tragiques, comiques, historiques, à travers tous les siècles.

108 pages de papier glacé avec photos, cartes anciennes, plans, carte de Cassini. On part de très loin dans le temps, quelque 28 millions d'années, pour rencontrer l'ancêtre de l'hippopotame à La Bénisson-Dieu et on termine le voyage dans les siècles avec l'inauguration de l'A 89 le 19 janvier 2013.
Les passionnés d'histoire vont trouver : « la protection royale » accordée à Charlieu en 1180 ; la résistance de François Populle aux Autrichiens en 1814 ; l'acte de guerre des maquisards à Neaux en 1944. Les friands d'économie s'intéresseront à d'autres dates et d'autres lieux : 1838, la naissance du canal de Roanne à Digoin ; 1878, la reconnaissance des eaux minérales de Saint-Alban ; 1916, la naissance du quartier de l'Arsenal ; 1955, la création de la « praluline » ; 1968, la troisième étoile pour la maison Troisgros. Les grands événements religieux ne sont pas oubliés. Le livre nous raconte ainsi : en 1612  Françoise de Nérestang, première abbesse de La-Bénisson-Dieu ; en 1795 l'épopée des religieuses clandestines de Sainte-Agathe-en-Donzy qui fonderont bientôt l'abbaye de Pradines ; en 1846 le classement des fresques de l'abbaye de Charlieu ; en 1861 l'arrivée de l'orgue de l'église Saint-Etienne.
Du côté des grands hommes qui ont marqué ou ont laissé une anecdote dans le Roannais : en 1447, Jacques Coeur qui s'offre le château de Boisy ; en 1543, Guillaume du Bellay qui meurt à la Tête noire à Saint-Symphorien-de-Lay ; en 1622, Richelieu qui apprend son cardinalat à La Pacaudière ; en 1899, Emile Dessendier invente le photomètre enregistreur ; en 1914, le capitaine Joseph Déchelette meurt sur le front de Vingré ; en 1977 Jean Auoux devient maire de Roanne. Et l'insolite et le tragique : la dent de Neulise contre la rage, Mandrin dans le Roannais, le monstre du Coteau guillotiné, Les Dames de France qui brulent, l'omelette record du monde de Saint-Symphorien-de-Lay.

Louis Pralus

+ NOTES: Les auteurs dédicaceront Le Roannais en dates et en cartes  (Editions EMCC, 15 €), samedi 14 mars de 15 h à 18 h à la librairie Mayol (rue Ch. De Gaulle) à Roanne.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide