Fermer la publicité

Hôpitaux : Roanne s'unit à Saint-Etienne

Loire le 17 mars 2015 - Aline VINCENT - Sciences, Santé, Environnement - article lu 640 fois

Hôpitaux : Roanne s'unit à Saint-Etienne
L'hôpital de Roanne repart sur de nouveaux développements

Le centre hospitalier roannais sur la voie du retour à l'équilibre financier, définit de nouveaux projets pour les cinq prochaines années. Dont un accord-cadre avec le CHU.

Le projet médical retient comme grands axes : affirmer le pôle de référent territorial, fluidifier le parcours du patient, promouvoir la prévention et renforcer les prises en charge ambulatoires (alternative à l'hospitalisation complète) avec un taux projeté à 60 % d'ici 2016 contre 42 % en 2014.

Pour conforter les activités de référence de l'hôpital, sont annoncées la mise en place d'une unité neuro-vasculaire pour la prise en charge des accidents vasculaires cérébraux, renforcement du centre dyalise, l'augmentation de l'activité cancérologie, le développement de la rythmologie et la modernisation et l'extension du service médecine physique rapatrié de Bonvert à Roanne.

Au programme aussi l'amélioration des délais de prise en charge aux urgences et la diminution des durées moyennes de séjour en s'appuyant sur les unités de médecine polyvalentes et gériatriques.

Ces orientations, adoptées par le conseil de surveillance après avis favorable à l'unanimité de la commission médicale d'établissement et de la commission des soins infirmiers, de rééducation et médico-technique (le comité technique d'établissement s'étant abstenu), permettent à l'hôpital d'entrer dans une nouvelle dynamique de développement après une période de doute suite au rapport sévère de la chambre régionale des comptes dénonçant « des dérives budgétaires liées à un dérapage de la masse salariale et à la reconstruction d'un hôpital aux locaux surdimensionnés ». Le déficit prévisionnel 2014 s'élevait à 6 M€ pour un budget de 160 M€. Placé sous administration provisoire le 9 juin 2014, l'hôpital devrait retrouver une situation budgétaire équilibrée en 2016. Les premiers résultats sont là : le déficit 2014 est de 2,8 M€, soit une réduction de plus de 50 %. La dette qui était de 173 M€ en 2013, a également commencé à baisser en 2014.

Accord avec Saint-Etienne

 

L'hôpital de Roanne et le CHU de Saint Etienne viennent par ailleurs de signer un accord-cadre. Celui-ci prévoit une coopération entre les deux établissements publics pour tenir les engagements pris. La nouvelle organisation pourrait perdurer à l'avenir, à l'image de ce que font déjà les cliniques privées. Objectif : jouer la complémentarité pour palier des manques, apporter une meilleure prise en charge médicale des patients roannais et freiner l'évasion vers Saint-Etienne et Lyon. Mis à part la prise en charge à Roanne des accidents vasculaires cérébraux jusqu'ici évacués à Saint-Etienne ou Lyon (création de 4 lits d'urgence et 8 pour le suivi) et la dialyse pour éviter les transports des malades, d'autres disciplines vont en bénéficier comme la néphrologie (suivi à Roanne pour visites post-greffe) et la chirurgie de la cataracte (délais ramenés de 6 à 1 mois).

Louis Pralus et Aline Vincent



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide