Fermer la publicité

Capi : priorité à l'investissement

Isère le 01 juillet 2015 - Jacques Savoye - Collectivités locales - article lu 138 fois

Capi : priorité à l'investissement
Jacques savoye - Une importante délégation CGT pour introduire les débats mardi soir

Mardi soir, les délégués communautaires ont adopté à l'unanimité le plan de mandat de l'agglomération pour les 5 prochaines années. Il fait la priorité à l'investissement.

Si la CGT, syndicat majoritaire à l'agglomération, campe sur ses positions, la rentrée pourrait ne pas être de tout repos à la Capi (lire ci dessous). Alors que le plan de mandat était au menu de la dernière séance, Thierry Bergey, secrétaire CGT qu’accompagnait une centaine de militants, s’adressait au président Papadopulo, lui rappelant que « le choix de réduire le budget de fonctionnement est une erreur stratégique qui ne permettra pas de maintenir en l’état le niveau du service public et les emplois ». La réponse était nette : « en matière de finances et des dotations de l’Etat, rien n’est clair car tout change au fil des semaines ». Employeurs et salariés se retrouveront donc en septembre, peut-être dans un climat plus serein qu’il ne l’est. Quoi qu’il en soit, l’investissement, à hauteur de 68,3 M€ (contre  46,7 M€ proposés par la CGT), reste la priorité.

L’investissement au service du développement économique est aussi l’une des actions prioritaires. L’agglomération, qui entend accompagner les nouvelles formes d’entreprenariat, souhaite aussi accompagner les personnes éloignées de l’emploi. Le plan local pour l’insertion et l’emploi sera là pour ça. Toutefois, Joëlle Huillier, député, souhaite que ce Plie ne soit mis en place qu’en cas de besoin. Et la parlementaire de souhaiter une étude préalable sur l’existant. Pour Michel Rival (Nivolas-Vermelle) la question est centrale dans les quartiers prioritaires, Vincent Chriqui (Bourgoin-Jallieu) estimant pour sa part que « l’accompagnement par Pôle emploi ou la Mission locale n’est pas toujours suffisant ».

La rénovation des équipements existants de la petite enfance et le développement raisonné de l’offre, la priorité sur les zones d’activités économiques en termes de voirie, la construction du nouveau conservatoire sont au programme. Le respect des règles de bonne gestion dans un contexte contraint étant à l’ordre du jour, la Capi entend innover dans les formes de financement pour ces nouveaux équipements. De même, instruit par l’expérience, elle va mettre en place un suivi régulier des syndicats satellites comme le SMND (en charge de la collecte des ordures ménagères) et, pour optimiser ses ressources, renforcer la mutualisation.

Ce Plan de mandat, adopté à l’unanimité, avait été précédé par l’élection à la vice-présidence de Céline Boichot (L’Isle d’Abeau). Elle succède au regretté Joël Grisollet à qui un hommage était rendu en début de séance en présence d’Alain Jurado, nouveau maire de l’Isle d’Abeau.

Jacques Savoye

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide