Fermer la publicité

Micmac moche au Boul'Mich pour Nestor Burma

le 22 novembre 2015 - Mathieu Ozanam - Livres - article lu 261 fois

Micmac moche au Boul'Mich pour Nestor Burma
Nicolas Barral - Micmac moche au Boul'Mich, Malet et Barral, Casterman, 16 EUR.

Nestor Burma, le détective qui met le mystère KO, fait son retour dans un nouvel album qui s'inspire de l'univers graphique de Tardi.

Qui ne connaît Nestor Burma ? Le personnage du détective privé, né sous la plume de Léo Malet, évolue dans le Paris des années 50. Il a donné lieu à de multiples adaptations au cinéma, à la télévision en transposant l’action dans les années 90 avec Guy Marchand dans le rôle titre, mais on peut affirmer que c’est sous le dessin de Jacques Tardi que Nestor Burma a retrouvé une visibilité et une crédibilité.

Le caractère cabochard, sarcastique et un tantinet gouailleur du policier privé (lâchons le mot : français) est bien restitué, de même pour les intrigues et les décors d’un Paris village aujourd’hui largement disparu.

Pris par d’autres projets, Jacques Tardi a passé la main à des dessinateurs qui respectent l’univers graphique qu’il a créé. Il y eut Emmanuel Moynot pour trois albums et désormais Nicolas Barral qui livre avec Micmac moche au Boul’Mich sa deuxième participation à la série.

Une jeune femme ne croit pas à la thèse du suicide de son fiancé. Étudiant en médecine, il a été retrouvé dans sa voiture, non loin du jardin des plantes, un pistolet à la main. Elle fait appel à Nestor Burma qui se lance dans l’enquête. L’entourage de l’étudiante révèle des personnages intrigants et un cambriolage raté laisse apparaître qu’un certain livre suscite un étrange intérêt. Page après page l’intrigue se corse, s’emberlificote, avant que la pelote se dénoue au gré d’événements bien noirs. À recommander.

Mathieu Ozanam

Micmac moche au Boul’Mich, Malet et Barral, Casterman, 16 €.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide